LA CARESSE DU PAPILLON

 

 

librement inspiré des albums de Christian Voltz,
La Caresse du papillon - Éditions du Rouergue ,
Vous voulez rire -Éditions du Rouergue 
La Forêt blanche et noire - Éditions Seuil Jeunesse

Nino, s’interroge sur la disparition soudaine de sa grand-mère, Mamita. Elle est partie, lui dit-on, mais où ? Son grand-père, Papito,  ne sait quoi lui répondre. Alors l’enfant s’évade dans son imaginaire. Il évoque sa grand-mère auprès d’une série d’animaux, de l’asticot à la baleine, mais chacun préfère se plaindre de sa vie, rêvant d’être autre chose que ce qu’ils sont.

De retour au jardin, Nino insiste auprès de Papito qui plante quelques radis que Mamita aimait beaucoup. Papito, après avoir évoqué le ciel et la terre, préfère alors se souvenir de Mamita et dire à Nino qu’elle est sans doute dans ce jardin qu’elle aimait tant, légère, finalement comme une caresse de papillon.


 

IMG_1838
IMG_1951
IMG_1848_edited
loup_edited
IMG_1977
IMG_2023
IMG_2037
IMG_2005
IMG_1898_edited
1/1